Les différents types de briquets

Les différents types de briquets

16/08/2019 Non Par Jean Marc

Objet incontournable pour les fumeurs, pratique permettant d’allumer facilement le feu, le briquet existe en différents types avec des évolutions dans le temps. Et si nous faisions un petit tour des différents types de briquets avec les utilisations précises ?

Mécanisme général d’un briquet

En principe, il s’agit d’un petit outil compact que l’on peut garder sur soi où que l’on aille. Il contient une substance inflammable, généralement du gaz butane, et peut selon le modèle être rechargé ou non. Quoiqu’il en soit, il ne sert pas qu’une fois comme la tige d’allumette. Il peut être utile une centaine de fois permettant à la longue une certaine économie.

Une fois que la substance est libérée, une étincelle se forme et produit le feu désiré. Pour éteindre, il suffit d’ôter la pression du doigt. Il va sans dire que tous les briquets ne sont pas pareils. Il existe différents types types de briquets selon leur mode d’usage.

Le briquet jetable

Tel que son nom l’indique, cet objet  contient une substance qui, à son épuisement, rend le briquet inutile. Il fonctionne avec du gaz butane qui se libère et forme le feu. Le briquet jetable est en plastique et nécessite des conditions d’air stables pour s’allumer.

Le briquet chalumeau

Plus puissant, le briquet chalumeau peut se passer d’une bonne condition climatique et peut être allumé n’importe où notamment dans les lieux au climat extrême par exemple lors d’une randonnée en montagne. La flamme est assez puissante pour résister au vent. Elle se produit grâce à la libération d’air issu du butane. Elle est petite, mais dispose d’une plus grande résistance. Côté énergie, le briquet chalumeau est rechargeable.

Briquet Plasma

Place à la nouvelle technologie, car les briquets aussi ont connu leur part d’évolution. Aujourd’hui, on retrouve sur le marché un briquet plasma alimenté avec une énergie électrique et rechargeable par câble USB. Il suffit d’ouvrir le couvercle derrière lequel se trouvent quatre fils. Ces derniers vont dégager des arcs électriques en diagonale qui vont permettre l’incinération de tout ce qu’ils touchent.

Mèche de chanvre

Enfin, il y a toujours une alternative qui permet de ne pas utiliser de substance chimique ni de briquet réel, mais seulement du fil de chanvre et un appareil incinérateur. Très utilisé au quotidien, il est un peu moins pratique pour faire brûler rapidement une tige de cigarette puisqu’il faut d’abord allumer la mèche chanvre avant de passer au joint lui-même.

Bref, autant de briquets avec des utilisations plus ou moins pareilles et quelques différences qui rendent les uns plus intéressants que les autres.